Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Son entraîneur français ne peut plus l’assister. À cause de la disparition de son accréditation, volée dit-on, par un membre de la délégation.

En ce moment, Hassan Ndam Njikam n’est pas serein. Le boxeur camerounais, meilleure chance de médailles du pays aux Jeux Olympiques de Rio De Janeiro, a vu son enthousiasme douché par la mise à l’écart de son entraîneur, le Français Barit Youssef. Celui-ci n’a plus d’accréditation et ne peut par conséquent être autorisé à assister son poulain dans toute la compétition.

Il a dû regagner la France laissant le boxeur seul. «Je n’ai plus le moral. Après l’épisode du Venezuela qui était déjà très dur, voilà encore un épisode dont on ne s’attendait vraiment pas, et le Cameroun attend une médaille de moi. Dans ces conditions, je ne suis pas magicien, la seule personne qui me connait, c’est celle qui m’a suivi durant toute la préparation», a expliqué le double champion du monde.

Selon certaines informations, l’accréditation du technicien a été «volée» par un membre malveillant de la délégation camerounaise présente au Brésil depuis bientôt deux semaines. L’on a appris dans la journée de mercredi que le chef de la délégation du Cameroun décanterait la situation.

une espoir de medaille qui devient incertain dans la cagnotte

une espoir de medaille qui devient incertain dans la cagnotte