Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Un mouvement politique du septentrion, soutenu par l'ex-première dame du Cameroun serait en gestation.

Selon certaines indiscrétions dans l'anonymat , il s'agit de rétablir la mémoire  du premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo, mais aussi d'en découdre avec le système acteul et de prolonger le débat du mémorandum du Grand Nord. C'est à travers une conférence de presse que le projet en question a été présenté. Ledit projet qui permettra finalemnt d'avoir tous les visages de ce Parti du Grand Nord, dont la présidente pressentie serait Germaine Ahidjo.

D'après Le Messager du vendredi 21 juillet 2017, l'ancienne première dame n'a jamais manqué de manifester son amertume et son dégoût vis à vis du régime actuel, qu'elle qualifie de  dictatorial et cruel. Une position que n'épouse pas Aminatiu Ahidjo, sa fille qui s'est engagée pour sa part aux côtés de Paul Biya. Cette attitude a d'ailleurs été qualifiée de trahison pour les ressortissants de la partie septentrionale, fidèles à la mémoire de leur "unique"président, Ahmadou Ahidjo, dont le rapatriement de la dépouille dépend de l'accord de la famille, apprend-on. Pour rappel, la dépouille del'ancien et tout premier président du Cameroun séjourne au cimétière musulman de Yoff à Dakar au Sénégal.

A travers ce parti dont on soupçonne d'ancien fils de baron et d'apparatchicks du pouvoir d'être à la manoeuvre, ce serait une forme de nouveau mémorandum que ce groupuscule s'apprête à créer. Une réponse à ceux du Grand Nord qui auraient tourné le dos à leurs idéologies politiques, au profit du pouvoir en place, notamment Bello Bouba Maigari, Dakolé Daissala, Amadou Ali, Issa Tchiroma, entre autres.Pour cela, le fameux mémorandum mettrait en avant ce que les initiateurs de cette mouvance politique qualifie de "trahison de certains fils du Grand Nord".

Partager cet article

Repost 0