Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

347 millions de FCFA ont été distraits dans cette affaire dont les faits remontent à 2016.

La prochaine audience de l’affaire Ministère public, Ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) contre Patrick Awono, Jacques Libii Libii, Pierre Nyemeck et Roger Nlep aura lieu le 17 juillet 2017. C’est ce qui ressort de l’audience du 15 juin 2017 reportée au Tribunal criminel spécial (Tcs). Il s’agit d’une affaire de faux marchés publics dans laquelle 347 millions de FCFA ont été distraits. Les faits remontent à l’année 2016, période à laquelle les personnes mises en cause ont été interpellées. Ce dossier était suivi jusqu’ici par Yap Abdou l’ancien président du Tcs. Il va donc falloir que le nouveau président du Tcs Emmanuel Ndjere nommé à ce poste par un décret présidentiel prenne connaissance dudit dossier.

Pour rappel le 30 mai dernier dans le cadre de cette affaire le Tcs a procédé à l’audition du Dr Sofone le chef de service des marchés publics du Ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire. Il y était en la qualité de témoin du Ministère public. Durant son interrogatoire le chef de service des marchés publics du Minepat a déclaré que c’est une affaire de faux marché public dont a eu connaissance Emanuel Nganou Djoumessi avant son départ de ce Ministère en 2015. Il a ajouté qu’Emmanuel Nganou Djoumessi avait alors fait annuler l’engagement et promis qu’il fera poursuivre toute personne ayant introduit les dossiers de ladite affaire au Minepat. Mais avec le remaniement ministériel, les «faussaires» ont trouvé le moyen de réintroduire ce dossier au Minepat. Le marché fictif a été payé du fait qu’il y a eu dans les documents plusieurs signatures

est un reglement de compte ou des individus sacrifiés pour proteger les gros poissons ?