Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hissène Habré, ex-président tchadien Archives
Il a cependant été acquitté pour viol. Un verdict rendu à l'issue de son procès en appel devant un tribunal spécial africain à Dakar.

Ce jugement confirme la peine prononcée en première instance en mai 2016 par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), créées en vertu d'un accord entre l'Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s'est réfugié après avoir été renversé en décembre 1990 par l'actuel président tchadien Idriss Deby Itno, commente AFP.

Une commission d'enquête tchadienne estime le bilan de la répression par son régime (1982-1990) à quelque 40.000 morts.

Son procès était le premier au monde dans lequel un ancien chef d'État était traduit devant une juridiction d'un autre pays pour violations présumées des droits de l'Homme, et le premier tenu en Afrique en application du principe de compétence universelle.

Il visait également à répondre aux griefs croissants contre la Cour pénale internationale (CPI), siégeant à La Haye, accusée de ne poursuivre que des dirigeants africains, en montrant que le continent peut les juger lui-même.

Le procès en appel d'Hissène Habré s'était déroulé en janvier devant une cour présidée par le magistrat malien Wafi Ougadèye, qui a rendu son verdict jeudi. L'audience s'était ouverte peu après 10h00 (heure locale et GMT) en l'absence de l'accusé.

La condamnation est tombée jeudi au tribunal spécial africain siégeant à Dakar de l’ancien président tchadien à la réclusion à perpétuité «représente une nouvelle étape cruciale dans la longue quête de justice menée avec persévérance par les victimes», a déclaré Erica Bussey, conseillère principale d'Amnesty International.

le senegal vient de montrer au Africain que si on a tué , sa justice n'aura pas de pitié puisque le pouvoir en Afrique est devenu comme une pyramide pour nos tyrans .

Partager cet article

Repost 0