Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre ce fléau célébrée le 9 décembre 2016, une caravane a à cet effet fait le tour de la ville afin d’exhorter les populations à dénoncer les actes y relatifs.

La 13e édition de la journée mondiale de lutte contre la corruption s’est célébrée vendredi 9 décembre 2016 sous le thème: «Unis contre la corruption». En se joignant à la communauté mondiale pour célébrer cette fête, la Commission nationale Anti-Corruption (CONAC) a parcouru vendredi dernier, les artères de la ville de Yaoundé.

Selon un média du lundi 12 décembre 2016, l’objectif de la CONAC était de sensibiliser les populations sur les dénonciations contre le fléau. Pour ce faire, quatre équipes se sont rendues sur le terrain, notamment dans les gares routières où des usagers de la route et autres acteurs de la chaine de prévention routière ont été appelés à prendre conscience des méfaits de la corruption sur les routes dans la société. Il sera donc question pour eux de dénoncer les différents abus dont ils sont sujets durant les contrôles routiers.

Dans la même veine, la caravane s’est rendue dans les campus scolaires et universitaires, notamment à l’Institut Africain d’Informatique de Yaoundé, à l’Université de Ngoa-Ekelle, au Lycée général Leclerc, entre autres. D’après le journal, la CONAC a sensibilisé les jeunes pour qu’ils opèrent leur mue en matière de comportement anti-corruption.

Par ailleurs, une escale a été faite à l’hôpital central, général et Gynéco obstétrique de Yaoundé avec pour objectif principal: édifier le personnel de ces formations hospitalières sur la prise en charge des malades sans tenir  compte des pots de vin.