Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nguewo Diodop l’ancien receveur municipal à la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er a été admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Le Jour édition du 8 juillet 2016 rapporte que «la cacophonie qui se déroule à la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er est actuellement difficile à expliquer par les acteurs de ce service public». Le 5 juillet dernier Joseph Tangwa Fover le Préfet du département de la Mifi Région de l’Ouest Cameroun a scellé le bureau du receveur municipal. «Le receveur municipal ne peut ni avoir accès à son bureau, ni au caveau où se trouvent les valeurs et les devises de la municipalité», a déclaré Césaire Tchemou un employé de la Mairie.

A en croire des sources à la Préfecture, la mesure prise par le Préfet vise à contraindre Nguewo Diodop l’ancien receveur municipal à ladite commune à libérer les lieux. Ceux-ci devant être en principe occupés par le nouveau receveur en la personne de madame Béatrice Kenfack née Ashley. Cette dernière anciennement fondée des pouvoirs à la communauté urbaine de Bafoussam.

En fait le 28 avril dernier un arrêté conjointement signé par Alamine Ousman Mey le Ministre des Finances (MINFI) et René Emmanuel Sadi le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD) a nommé Béatrice Kenfack au poste de receveur municipal à la commune d’arrondissement de Bafoussam 1er, en remplacement de Nguewo Diodop admis à faire valoir ses droits à la retraite.

«La première opposition à cette décision est faite par le receveur municipal sortant qui a trouvé incohérent d’être appelé à faire valoir ses droits à la retraite. D’après lui il dispose encore de cinq ans de service», écrit le quotidien. Celui-ci précise que tout de même, le 5 juillet dernier le Préfet en dépit des réticences observées de part et d’autre a fini par procéder à l’installation du nouveau receveur municipal.