Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’entrée «officielle» du cimentier marocain sur le marché camerounais déjà très concurrentiel, a fait bouger les lignes dans le secteur. En effet, 24 heures après l’inauguration de la nouvelle cimenterie CIMAF à Douala par le Premier Ministre Philémon Yang, les Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM) a réagit en baissant les prix de son sac de ciment.

D’après les informations collectées par Le Jour n°2049 en kiosque jeudi 29 octobre 2015, le prix au détail du sac Cpj 35 coûtera désormais 4350 FCFA à Douala, au lieu de 4600 F comme avant. Il coûtera 4700 à Yaoundé et 4750 à Bafoussam. Chez les concurrents, à savoir le géant nigérian Dangote Ciment et Cimaf, les prix du sac de ciment sont respectivement 4400 et 4500 F. Cfa dans la capitale économique du Cameroun, soit entre 50 et 150 FCfa de différence.

Selon le journal, cette concurrence pousse les géants de la quincaillerie, principaux importateurs, à chercher des solutions pour écouler facilement leurs marchandises. Ils privilégient les «gros clients». Une enquête du journal informe qu’à Quifeurou, le prix des sacs de ciment (emballage plastique et papier) varie entre 4400 et 4450. «Si le client achète 100 sacs, on lui fait une réduction de 100 F par sac», précise un magasinier. A Afrique construction, le sac du ciment Boem (importé de Turquie) vaut 4500 F et une réduction est accordée au client, selon la quantité de ses achats. Cependant, avec l’arrivée du cimentier turc au Cameroun et la fin des importations du ciment au Cameroun pour 2017