Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des habitants de la ville de Yaoundé emploient cette onomatopée, pour exprimer les moments désagréables qu’ils traversent depuis le lundi 14 septembre 2015 en raison de l’irrégularité dans la fourniture de l’énergie électrique dans leurs domiciles. Des délestages de manière intempestive et de longue durée, sont enregistrés dans plusieurs quartiers de la capitale politique.

Comment expliquer ces «coupures de courant» en pleine saison de pluie ? Selon Eneo, l’entreprise en charge de produire et distribuer l’énergie électrique, le service électrique est perturbé dans la ville siège des institutions à cause d’un incident majeur au poste de transformation situé au quartier Oyomabang. «Cet incident a pour effet de limiter fortement la capacité d’alimentation de la ville de Yaoundé et ses environs en énergie électrique produite dans les usines de Songloulou et Edéa à partir du poste d’Oyomabang» explique Eneo, dans un communiqué publié dans la nuit d’hier mardi 15 septembre.

Dans leur réaction, les responsables de cette entreprise font aussi savoir que tout est mis en œuvre pour que la fourniture d’électricité revienne à la normale. «Dans le cadre d’un plan d’urgence, plusieurs équipes d'intervention lourdes d'Eneo sont actuellement sur le terrain avec un objectif de retour à la normale fixé au 21 septembre 2015. Elles ont pour instruction de travailler de jour comme de nuit jusqu’à la normalisation effective de cette situation. Un transformateur identique entreposé à Douala au poste de Bekoko-Douala est en cours de transfert à Yaoundé. Les équipes travaillent avec la plus grande célérité malgré toutes les difficultés de transport relatives à la délicatesse de l’équipement à transporter aux fins de remplacer le transformateur défectueux. L’alimentation électrique de la ville de Yaoundé et ses environs connaîtra des perturbations alternées durant la période de l’intervention» avertit Eneo qui, par ailleurs, recommande aussi à ses clients affectés, «de débrancher tous les appareils électriques non indispensables, considérer que le réseau est en permanence sous tension et ne rebrancher les appareils que 15 mn après le retour effectif de la tension».