Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France à travers son ministère des affaires étrangères a condamné les attaques perpétrées à l’Extrême-Nord du Cameroun par les islamistes de la secte Boko Haram. «La France condamne l’attaque terroriste qui a frappé le 17 avril la localité de Bia à l’extrême-nord du pays, au cours de laquelle de nombreux civils ont été assassinés » a publié le Ministère des Affaires Etrangères sur son site Internet le 24 Avril 2015.

Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes et aux autorités camerounaises, la France voudrait que « les auteurs de ces crimes ignobles » répondent de leurs actes. Dans son communiqué, la France indique qu’elle continue à apporter « un appui en matière logistique, de renseignement et de formation aux armées des États engagés contre Boko Haram ».

En mars dernier, la France avait procédé à Ngaoundéré à la formation des soldats camerounais qui feront partie de la force multinationale pour lutter contre le Boko Haram. La semaine dernière, la Croix-Rouge Camerounaise et celle de la France ont signé une convention de partenariat pour la mise sur pied d’un programme d’urgence pour l’accès aux soins de qualité en faveur des femmes et enfants de moins de 5 ans. Financée par la France d’un montant de 216 millions de F cfa la convention en question est une aide d’urgence en santé suite à l’afflux de refugiés et déplacés de l’Extrême Nord.

Le Communiqué:

Cameroun - Attaque du village de Bia (17 avril 2015)

La France condamne l’attaque terroriste qui a frappé le 17 avril la localité de Bia à l’extrême-nord du pays, au cours de laquelle de nombreux civils ont été assassinés.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et aux autorités camerounaises. Les auteurs de ces crimes ignobles devront répondre de leurs actes