Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’information sur une énième provocation de Boko Haram en territoire camerounaise circulait depuis ce matin. Le Gouvernement camerounais vient de la confirmer. Mieux, Il a établi un bilan humain et matériel dans un communiqué radio-presse signé de Issa Tchiroma, le Ministre de la Communication, porte parole du Gouvernement.

A en croire donc la version officielle, les assaillants, une centaine, qui sont partis du Nigeria, se sont infiltrés en territoire camerounais avec pour objectif, la prise du Camp Militaire de Kolofata. La riposte de l’armée camerounaise a plongé durant cinq heures, cette localité du département de Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord, dans une véritable ambiance de guerre. Après de violents combats, les forces de défense camerounaise ont réussi finalement à mettre en déroute les hommes armés de la secte terroriste Boko Haram. Le calme est totalement revenu en début d’après midi dans la ville de Kolofata qui n’est pas à son premier affrontement.

Au tableau du bilan des combats de ce jour, il y a eu

«143 terroristes tués et un important arsenal de guerre a été saisi… C’est de loin la plus lourde perte subit par la secte criminel Boko Haram, depuis qu’elle a entrepris de diriger ses attaques barbares contre notre territoire, nos populations et nos biens. Côté camerounais, on dénombre une perte en vie humaine, le caporal chef Bella Onana, ainsi que quatre blessés. C’est l'occasion de rendre une fois de plus au nom du Gouvernement, un vibrant hommage à nos forces de défense qui font honneur à la Nation toute entière... » conclut l’annonce du gouvernement.

les Boko Haram ne vont pas nous depasser

les Boko Haram ne vont pas nous depasser

Partager cet article

Repost 0